A+ R A-

U-17

SÉLECTIONS NATIONALES U17 ET U20: VALDO PREND LES COMMANDES

Le Brésilien Candido Filho Valdo, Ancien Joueur du Paris Saint-Germain, est nommé Formateur et Sélectionneur des équipes U17 et U20 des Diables Rouges du Congo.
Le Brésilien est un ami du Congo, puisque déjà, lors du 2è Tournoi de la République, il était invité d'honneur.

Eliminatoire CAN U17, CONGO VS TANZANIE: LANGA LESSÉ SOUS LES VISEURS DE LA CAF

Le Capitaine du Onze National des Moins des 17, Bercy Langa Lessé est devenu une véritable pomme de discorde entre le Congo et les autres pays dont le Diablotin Rouge a fait preuve de son talent.
En effet, après s'être extirpé déjà d'un test qui s'est avéré négatif sous le coup des accusations de la Namibie, c'est à la Tanzanie, une autre équipe éliminée par le Congo et Langa Lessé que la Confédération Africaine de Football a été saisie pour contester l'âge du joueur Congolais.
C'est donc le 18 Novembre prochain que le maître à jouer du Onze National des Cadets sera soumis à un énième test IRM. Si jamais les conclusions de ce test s'avèraient positives, le Congo sera sanction pour 3 ans et, par ricochet sera purement et simplement démis de sa qualification pour la CAN M17 Madagascar 2017, dont il est déjà placé dans le groupe B.

Croisons donc les bras pour que tout se passe bien pour que la saison du Congo ne soit pas blanche en Sélection en 2017.

CAN U17/MADAGASCAR 2017: Mission accomplie pour les Diables rouges du Congo U17.

Battus au match aller à Dar Es Salaam, les Diables Rouges M17 avaient la double lourde mission:
- Se Qualifier pour la CAN, question de sauver le Congo d'une année blanche en sélections nationales,
- Se Réconcilier avec leur public en lui offrant une victoire qualificative.

Ces deux missions permettent aux Diables Rouges de croire à un soutien indéfectible et inconditionnel de la part du public sportif national qui a oublié les débâcles du passé pour aller les pousser à la victoire dimanche face aux Pharaons d'Égypte.

Débuté sur les chapeaux de roue, le match était consacré une physionomie, les Congolais faisaient le jeu et poussaient pour marquer le but qui les qualifierait et les Tanzaniens contraient pour défendre leur résultat victorieux acquis à la maison.
Avec une première partie sans vraiment grandes occasions à mettre à l'actif des uns et des autres, il a fallu attendre l'ultime minute du temps réglementaire pour voir le public assister à un but et exulter de joie.
Comme nous l'avons pressenti et signifié dans nos précédentes publications que le maillon faible de l'équipe des M17 était le gardien, le Staff a eu la même conception pour écarter le jeune Danich Oboua pour mettre Jacky Emmanuel Mongala-Ikounga qui, n'a pas déçu ni commis une bourde.
Bercy Langa Lessé l'ombre de lui-même a été remplacé en début de seconde partie par le libérateur du Congo, Edward Junior Mountou, boudé avant son but qui a qualifié les Diables Rouges par le public qui ne voulait pas voir celui-là être remplacé.
Les Visiteurs qui, au moindre contact ou pas s'écroulaient pour casser le rythme et faire passer le temps se sont éveillés tard.
Comme lors des éliminatoires de la CAN Maroc M17 2013, les Diables Rouges barrent encore la route aux Tanzaniens 4 ans après.

PARCOURS DU QUALIFIÉ

Exempté du 1er Tour qualificatif, le Congo a fait entrée en compétition au 2è Tour face à la Namibie.
Au match aller, les Diables Rouges battent les Tanzaniens 1-2, chez eux à Windhoek grâce un doublé de Bercy Langa Lessé, leur capitaine.
Au retour deux semaines plus tard, les Congolais achèvent le travail amorcé à l'extérieur.
En effet, les Poulains de Paolo Berrettini atomisent leurs Homologues Namibiens 3-0, au Complexe Sportif Alphonse Massamba Débat grâce des réalisations signées par Rodrigues Kiba Kondé, William Prestige Mboungou sur pénalty et Edward Junior Mountou.

Au 3è et Dernier Tour, les Diables Rouges croisent les Tanzaniens qui avaient écarté les Sud-Africains pour les retrouvailles d'où le match sera pris sous le signe de la revanche pour la Tanzanie et de la confirmation pour le Congo.
Battus 3-2 au match aller en déplacement par les Cadets Tanzaniens avec un Oscar Yohana de grand jour qui inscrit un doublé contre un but de Prestige Mboungou sur pénalty et un Contre Son Camp (CSC) d'un défenseur Tanzanien.

Au match retour, venus pour défendre leur resultat acquis à la maison, les Tanzaniens ont fait douter les Congolais au point voir quelques supporters incertains quitter l'arène.
Les Changements apportés par le Staff Technique ont payé. Boudé par le public le changement de Langa pour Junior Mountou a fini par payer, puisque, c'est ce dernier qui marquera pour libérer le public et qualifier les Siens.

Madagascar, le Congo arrive en 2017.

Absents de la dernière CAN M17 en 2015 éliminés par les Égyptiens, les Diables Rouges ont l'obligation de faire oublier au public la débâcle de 2013 au Maroc et rééditer l'exploit ou faire mieux qu'en Rwanda en 2011 où ils ont été médaillés de bronze.

CAN U17/MADAGASCAR 2017: Le Congo avec le Mali, Angola et le Niger

Qualifié pour la Coupe d'Afrique des Nations des Moins de 17 ans ou Cadets qui se disputera en Avril 2017 dans la Grande Île, le Congo est désormais fixé sur son groupe et ses adversaires.
En effet, les Diables Rouges du Congo sont logés dans le groupe B en compagnie des Aiglons du Mali, Champions en titre, des Palancas Negras de l'Angola et du Mena du Niger.

Eliminatoire CAN U17/MADAGASCAR 2017: 3è et Dernier tour Qualificatif, les Diables rouges cadets en passe de sauver le Congo.

Battus 3-2 le Dimanche 18 Septembre passé à Dar Es Salaam par les Moins de 17 Tanzanie, les Diables Rouges Cadets ont la lourde mission de non seulement gagner, mais aussi et surtout se qualifier pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations de la catégorie à Antananarivo à la Grande Île (Madagascar).
Si le Congo est d'ores et déjà éliminé des CAN Seniors et Juniors 2017, le seul espoir pour sauver le pays reste le match du Dimanche 02 Octobre que les Cadets vont livrer face à leurs homologues Tanzaniens.

* LES POINTS FORTS

Les points forts du Onze National Congolais M17 sont:

- Une Attaque de Feu:
Composée de Bercy Langa Lessé, Prestige Mboungou, Rodrick Kiba Kondé, Guy Mbenza,...

- Un Milieu Tournant:
Tenu par Bopoumela, Makouana et Consorts.

- Une Dépense Solide:
Formée autour de Mwandza, Ngakosso et Autres.

* LE POINT FAIBLE

- Gardien qui ne Rassure pas toujours:
Danish Oboua, le dernier rempart du Onze National Congolais est le seul bémol de ce groupe qui va jouer gros le Dimanche.
Habitué soit à encaisser ou à réaliser des bourdes, le Gardien des M17 a toujours réalisé une faute qui lui incombe.
Pas rassurant dans ses buts, Oboua a souvent un air triste et pas convaincant.

Qu'à cela ne tienne, il y a toujours eu plus de peur que de mal.

* CE QUI VA QUALIFIER LE CONGO

Si le Diables Rouges M17 jouent comme ils ont su le faire il ya bientôt deux semaines, rien ne pourra les empêcher de corriger les Tanzaniens.
1-0, 2-1 ou n'importe quel score avec deux buts d'écart sont ceux qui vont directement mener les Diables Rouges à Madagascar.
En cas de 3-2, il y aura égalité parfaite sur l'ensemble de deux matchs, il faudra donc recourir à la fatidique épreuve des Tirs Aux Buts et, ce qui n'est pas rassurant.
Si le Congo est tenu en échec, il faudra mettre les mains sur la tête.

* CE QUI POURRAIT ÉLIMINER LE CONGO

Comme bon nombre de Congolais, la conjoncture actuelle et la pression sont deux maux qui minent le Football Congolais.

- La Conjoncture:
Le Congo pèche souvent là où tout le monde le voyait faire bien et applique la fameuse maxime qui dit: La Calebasse se brise toujours au seuil de la maison.
Les matches qui ont été considérés comme faciles par le commun des Congolais sont ceux qui ont vu le Congo être éliminé là où tout le monde aurait pu parier en sa faveur.

- La Pression:
Le Public Sportif Congolais est un public très exigent et qui souffle et le chaud et le froid au cours d'un même match.
Il ne permet pas d'erreurs pour un joueur même pas pour celui qui a été très bon les 3/4 du match.
Au lieu de pousser l'équipe à la victoire, surtout si elle est déjà menée, le Douze Homme Congolais devient son propre ennemi.

Le Manque de sérieux dans la préparation et/ou le manque d'équité dans la sélection sont aussi des causes qui ont vu le Congo lui-même briser sa Calebasse ou rêve au seuil de la porte.
Il n'en demeure pas moins que les Conjoncture et Pression de Public soient aussi des facteurs qui ont brisé et qui peuvent toujours éliminer le Congo pour des futures échéances si jamais les gens ne jouent pas pleinement leur rôle.
Puisque, ces deux causes élucident bien et lèvent l'équivoque ou justifient bien les Bons Résultats du Congo à l'étranger mieux qu'à domicile.

NOUS CONTACTER

Écrivez à la rédaction : redactioncgfoot@gmail.com

Pour toutes les questions concernant le site : contact@congofootball.fr

Pour contacter notre régie publicitaire : rollfellercgfoot@gmail.com